Les micropousses : des vitamines dans votre salon !

A l’instar des graines germées, les micropousses sont très faciles à produire. Pleines de saveurs et de couleurs, certaines contiennent jusqu’à quarante fois plus de vitamines que la plante adulte. Trente grammes de micropousses de brocoli, par exemple, équivalent à un kilo et demi du légume à maturité !

Les Micropousses, c’est quoi?

Cette culture ne nécessite ni jardin, ni matériel coûteux, ni outillage particulier et le résultat est visible en moins d’un mois. Toutes les graines dont le germe est comestible peuvent être consommées sous forme de micropousses.

Comme pour les graines germées, la mise en dormance doit être respectée et les micropousses des solanacées (tomate, aubergine, rhubarbe, etc) sont impropres à la consommation. Ces légumes ne peuvent être dégustés qu’à maturité complète.

Un légume devient une micropousse à l’apparition des cotylédons et de ses première feuilles

Comment cultiver?

  • La graine a besoin de substrat (terre, terreau, …) pour développer ses racines. N’importe quel contenant transparent peut faire office de germoir à condition de pouvoir être mis en contact avec des denrées alimentaires (ici une barquette en plastique percée de quatre trous minuscules et dont le fond est tapissé d’une couche de deux centimètres de terreau).
  • Semez dru en veillant à ce que les graines ne se chevauchent pas. Les semences ne doivent pas être recouvertes. Il suffit de bien les tasser dans leur substrat et de mettre le germoir à tremper dans un fond d’eau jusqu’à ce que le terreau soit bien humide.
  • En moins de quatre semaines, vous récolterez des micropousses de plusieurs centimètres en les coupant à leur base avec une paire de ciseaux. Quant au substrat saturé de racines, il pourra être confié à votre compost ou à Dame Nature qui le recyclera efficacement !

Francis De Dapper