Terre et substrats de culture

Terre et substrats de culture

Terre, terreau, compost, fumier, …
Dans quoi semer? Dans quoi planter? Quand faut-il amender?

En plus de lumière, chaleur et eau, les plantes ont besoin de nutriments. Et ces petits aliments (minéraux, …) ils les trouvent typiquement dans la terre.
Pour combler ce besoin, veillez un substrat suffisamment riche pour vos semis et une transition fluide vers leur espace définitif. Si vous semez directement en pleine terre, il faudra veiller à avoir, dès le début, suffisamment de nutriments pour nourrir la plante dès sa germination.
Attention! Un sol ou une plante trop riche ne sont pas intéressants non plus, car ils attirent les ravageurs et causent vite des déséquilibres dans le sol.
Vous voulez avoir une idée du sol que vous avez? Consultez cette page sur l’indice de la qualite des sols bruxellois. En attendant, voici quelques pistes pour démarrer :

Semis en pot :

Pour semer dans des pots, il est possible d’utiliser un mélange de compost/terre, du compost ou du terreau. Parcourons :

Un mélange compost/terre :
…s’il est disponible, n’est pas cher et donne des plantes robustes. Veillez à rempoter les plantes vers un pot plus grand si elles restent longtemps dans des pots. Le compost libère les nutriments petit à petit, et ne peu faire grandir une tomate durant 3 mois dans un petit bloc de 4 x 4 cm.

Le compost :
Utilisez un compost mûr (sauf pour des tomates, courges, …) et tamisez éventuellement pour retirer les branches e.a. Comme pour un mélange compost/terre, veillez à rempoter les plantes gourmandes qui devraient rester longtemps en pot.

Le terreau: Tentez au maximum d’utiliser un terreau écologique, qui ne contribue pas à la destruction d’écosystèmes fragiles (comme la tourbe qui est gagnée dans les fagnes). le terreau peut être utilisé tel quel pour semer, ou mélangé à un peu de terre. N’hésitez pas à bien arroser le terreau à le première utilisation, si possible même avant de le placer dans les pots pour bien voir qu’il soit suffisamment humide.

Dernier conseil : Au plus le substrat de semis ressemble à la terre dans laquelle la plante poursuivra sa croissance, au moins elle aura de stress à la transition d’un pot à l’autre ou vers la pleine terre. Moins de stress signifie moins de temps d’adaptation (durant lequel la plante s’arrête souvent de pousser) et moins de dégâts de limaces.

Transplanter– substrat et terre

Vous cultivez en pot? Vous trouverez plus d’informations dans cet article.

Vous cultivez en pleine terre? Vous trouverez plus d’informations dans cet article.

 

logo Tournesol Zonnebloem Logo Good Food Logo Brussels Environnement

Une formation à l'initiative de Bruxelles Environnement, gérée et animée par l'asbl Tournesol-Zonnebloem